L’EFMR - Le Club ! se constitue en Fédération. Pourquoi une Fédération ?

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.

Entrez votre adresse email:

A l’heure de l’Europe, des échanges internationaux, des bouleversements politiques et économiques, le glas a sonné pour toute association ou institution qui choisirait de se fermer sur le reste du monde malgré un but tout à fait louable qui peut être : sécurité, identité, culture hors du système…

C’est bien dans cette irréversible mouvance du changement de société que les termes “décloisonnement”, “partenariat”, “alliance”, “réseaux” se sont imposés pour devenir aujourd’hui incontournables. Nous qui gérons des institutions nous vivons au quotidien les attaques incessantes et permanentes contre nos activités, le rejet global et sans appel de notre forme de travail, une certaine forme de racisme et une mise à l’écart radicale, la remise en cause continuelle de nos valeurs, nos cultures, nos savoirs, nos certitudes.

Malgré notre passion, notre fonction est exposée, difficile, remplie d’incertitudes, et le moindre faux pas, la moindre erreur d’appréciation, la moindre attitude équivoque et l’envergure des pouvoirs internes et externes nous mettent à tout moment en situation précaire.

Les Marketeurs, pour la plupart, ont compris la nécessité de ne pas sombrer dans cette solitude et ont rejoint des associations déjà existantes ou ont créé leurs propres associations. Il est à souligner malgré tout qu’aujourd’hui beaucoup trop de Marketeurs restent isolés.

Des associations de Marketeurs (VDI, …) il y en a 5…, 10…, 20…, peut-être plus, des grandes, des petites…, des nationales, des régionales, des locales… des sectorielles, des intersectorielles.

Mais on le sait tous, plus les associations sont nombreuses et dispersées, moins elles ont de poids, d’écoute. Et l’on rentre, qu’on le veuille ou non, dans un esprit de concurrence qui devient risible et totalement négatif.

  • comment éviter ces failles qui nous desservent ?
  • comment faire vivre et reconnaître les richesses individuelles ?
  • comment nous allier sans perdre l’identité et la culture de chacune des associations ?

Le partenariat ? Certes il existe et a été poursuivi parfois dans certains secteurs. Mais il est aujourd’hui insuffisant, car il faut aller plus loin et plus vite. Alors … pourquoi ne pas créer une fédération ?

Nous avons suffisamment de points communs :

  • valeurs identiques à défendre
  • problèmes de notoriété à résoudre
  • désir de valorisation et de représentativité de la profession.

Posons nous les questions suivantes, désirons-nous ?

  • pulser nos forces et nos énergies,
  • mettre ensemble ce qui nous est commun,
  • appuyer et promouvoir les initiatives et travaux locaux et sectoriels
  • regarder nos différences comme une extrême richesse
  • parler d’une seule voix pour les enjeux majeurs
  • développer nos solidarités

Si nous sommes capables de répondre “oui” à ces questions notre fédération de demain peut déjà se bâtir sur un projet fondateur …

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté(e) pour poster un commentaire.